Bonjour chers amis de la famille Ackermann !!!

L'#excentrique #famille #ackermann et #cyril le #pere #invisible mais #present étant tous outre-atlantique j'en profite pour vous faire un petit résumé en image des ensembles que la marque de #capucine #bycapucineackermann vous a proposé depuis son lancement il y a trois semaines ! Vivement d'ailleurs le premier défilé de #capucine qui aura lieu dans quelques mois quand même car, elle vient de commencer mais c'est agréable de parler défilé de mode en pleine fashion-week ! Et Mélanie et moi avons quelques petites places pour des défilés sympas que nous ne raterons pour rien au monde ! Un défilé de mode est un spectacle vivant qui consiste à présenter un par un devant un public statique les vêtements ou accessoires de mode qu'un styliste a créés et qui sont portés par des mannequins. Un défilé de mode a lieu avec l'aide de mannequins recrutés en agencen , ces derniers se déhanchant en musique le long d'un podium bordé de clients potentiels, d'acheteurs et distributeurs, de critiques — journalistes spécialisés —, de photographes, parfois de bloggeurs influents, réunis à huis clos pour l'occasion. Événement mondain par conséquent, il sert également aux créateurs à fournir leur vision personnelle de la mode pour la saison à venir, et constitue à ce titre une représentation presque artistique tout en assurant aux entreprises commanditaires un renouvellement de leur image de marque. Didier Grumbach souligne que « C'est à chaque fois un spectacle complet qui doit faire passer l'émotion et raconter une histoire en quelques minutes » Si Charles Frederick Worth est à l'origine du défilé de mode, c'est à la couturière Lucy Christina Duff Gordon que l'on doit la théâtralisation de l'évènement. Son premier « défilé-spectacle » est intitulé Gowns of Emotion. Proscenium. En 1911, Lucy Christina Duff Gordon inaugure son magasin parisien et invite ses mannequins à prendre des poses dramatiques. Le défilé de mode prend le sens du fashion show en anglais, illustrant la dimension spectaculaire.

Les années 1920 apportent des allures de performances artistiques au défilé, notamment avec l'intégration de la danse, de la musique et du décor. En 1923, la couturière Jeanne Paquin fait défiler ses mannequins sur un tango tea au théâtre Place de Londres. La danseuse américaine Irène Castle crée pour Coco Chanel la démarche familière au mannequin : « hanches en avant, les épaules tombantes, une main glissée dans la poche et l'autre en mouvement » Dès les années 1930, la musique prend une part de plus en plus importante, ainsi que les jeux de lumières.

famille-ackermann.com --> Fashion/Mode

Si la #famille #ackermann n'#existait pas, il aurait #fallu l’#inventer

 

STYLÉE…LA FAMILLE ACKERMANN !!!

FAMILLE-ACKERMANN.COM

 

https://www.facebook.com/pages/La-Famille-Ackermann/469094403145843

 

@clanackermann