Bonjour chers amis de la famille Ackermann !!!

En plus des états-unis l'#excentrique #famille #ackermann et #cyril le #pere #invisible mais #present passent une une partie de leur temps en Suisse alémanique ! La Suisse alémanique (ou Suisse allemande) est la partie germanophone de la Suisse. Elle couvre environ 65 % du pays et doit son nom aux Alamans, une peuplade germanique qui s'installa dans la région à partir du ve siècle. Les Suisses alémaniques ont relativement peu d'affinités avec leurs voisins allemands, malgré la parenté linguistique de part et d'autre du Rhin. Les raisons en sont essentiellement historiques : la Suisse alémanique a été séparée de facto du reste des régions germanophones à partir de la fin du Moyen Âge, et officiellement à partir des Traités de Westphalie en 1648. Une autre raison tient au statut accordé au dialecte. Bien que la langue officielle des cantons suisses alémaniques soit l'allemand standard (Hochdeutsch), dans la vie quotidienne, la population s'y exprime presque exclusivement en dialecte suisse allemand (Schwytzerdütsch), apparenté à la langue du sud-ouest de l'Allemagne et à l'alsacien (voir alémanique). Celui-ci est également très présent dans la production cinématographique helvétique. Ainsi, À vos marques, prêts, Charlie! (Achtung Fertig Charlie!) ou encore Grounding sont des réalisations en version originale suisse allemande. En Allemagne, en revanche, l'usage du dialecte est beaucoup plus limité. Les Suisses alémaniques ne se sentent pas comme formant un groupe uniforme : selon les régions, chacun se sentira plutôt Bernois, Zurichois, Bâlois, Lucernois, etc. Le fédéralisme très poussé en Suisse, où les décisions politiques sont souvent prises au niveau cantonal ou communal, renforce encore cette attitude. Culturellement parlant, la Suisse alémanique ne constitue pas non plus un ensemble homogène. Au Moyen Âge déjà, des différences marquées existaient entre cantons ruraux et urbains. Après la Réforme, les clivages ont surgi entre les régions devenues protestantes et celles restées catholiques. Aujourd'hui, avec le brassage des populations et le recul du fait religieux, les clivages confessionnels ont perdu en importance ; on assiste par contre à un regain des différences entre les villes (progressistes) et les campagnes (conservatrices).

famille-ackermann.com --> Fashion/Mode

Si la #famille #ackermann n'#existait pas, il aurait #fallu l’#inventer

 

SMART…LA FAMILLE ACKERMANN !!!

FAMILLE-ACKERMANN.COM

 

https://www.facebook.com/pages/La-Famille-Ackermann/469094403145843

 

@clanackermann