Bonjour chers amis de la famille Ackermann !!!

#cyril le #pere #invisible mais #present n'est pas parti loin cette fois, mais pour trouver l'inspiration les falaises d'Etretat en Normandie sont merveilleuses ! L'#excentrique #famille #ackermann ayant préférée rester quelques jours à Paris ce qui est rare et pas évident d'avoir #pascale sur notre dos au bureau ... Mais cela n'engage que la Team Anafée. Sinon, j'attend toujours les dates de diffusion de l'emission que l'#excentrique #famille #ackermann a tourné et je vous les communique ! Les falaises d'Étretat sont constituées de calcaire du Crétacé, c'est-à-dire, pour l'essentiel, de la craie blanche à silex du Sénonien , plus précisément du Turonien au Coniacien. Il n'y a pas d'autres minéraux, contrairement à ce que l'on observe ailleurs sur ce même littoral cauchois (par exemple le grès dans le nord du département de Seine-Maritime, aux environs de Dieppe), ni de calcaire oolithique du Jurassique comme celui des falaises du Calvados qui est de teinte plus jaune. On y distingue donc uniquement les strates régulières de silex, ce qui explique la présence de galets sur la plage. En effet, à la suite de l'effondrement de pans de falaise, le calcaire et le silex se trouvent au contact de l'eau de mer qui dissout le calcaire et l'action des vagues polit le silex pour en faire des galets. Strates de silex qui expliquent la présence de galets sur la plage. Encoches de sapement creusées par la mer au pied des falaises

Plus à l'est, on trouve à Fécamp des falaises calcaires qui comptent parmi les plus hautes de ce type avec 105 m au cap Fagnet et 120 m en haut de la côte de la Vierge, contre seulement 75 m au maximum côté aval et 84 au maximum côté amont à Étretat. Au pied des falaises, on constate la présence d'éboulis qui proviennent de la chute de pans entiers de roche. En effet, l'eau de pluie s'infiltre dans la craie poreuse et l'action du gel peut alors s'ajouter à ce phénomène destructeur. Comparativement, l'action de la mer est moindre, bien que sa responsabilité soit également établie dans le processus de destruction des falaises, car elle en érode la base en pratiquant des encoches de sapement. Autrement dit, « les agents d'érosion les plus actifs sont davantage continentaux que marins. C'est d'ailleurs ce qui permet de comprendre les éboulements fréquents au long de la vallée de Seine, qui ne doivent évidemment rien à la mer. »

famille-ackermann.com

Si la #famille #ackermann n'#existait pas, il aurait #fallu l’#inventer

 

MAGISTRALE…LA FAMILLE ACKERMANN

FAMILLE-ACKERMANN.COM

https://www.facebook.com/pages/La-Famille-Ackermann/469094403145843

 

@clanackermann